mardi 31 janvier 2012

L’architecture de golf et les Olympiques de Rio

C’est au cours des prochains jours que le comité organisateur des jeux olympiques de Rio annoncera supposément le nom de l’équipe d’architectes qui aura la tâche de concevoir le parcours qui sera l’hôte du tournoi olympique pour hommes et femmes en 2016, 112 ans après la dernière présence du sport dans les jeux.

Ce projet est probablement celui qui aura suscité le plus d’intérêt de la part des architectes depuis plusieurs années, étant donné le prestige qui se rattache à l’évènement et toute la visibilité qu’obtiendra ce parcours lors des jeux.  C’est effectivement l’occasion rêvée pour un architecte de se faire un nom, et de faire parler de soi pour un long moment dans le milieu.  C’est également un projet fort complexe qui sera réalisé sous les yeux de toute la planète golf qui s’attendra à un produit final extraordinaire qui sera scruté à la loupe par plusieurs soi-disant « experts »!

Plusieurs équipes ont semble t’il participé au concours qui a eu lieu cet automne afin de déterminer une liste de huit finalistes :
·         Jack Nicklaus et Annika Sorenstam
·         Tom Doak
·         Greg Normal et Lorena Ochoa
·         Martin Hawtree
·         Gill Hanse
·         Gary Player
·         Robert Trent Jones II et Mario Gonzalez
·         Peter Thompson and Ross Perrett

Ceux-ci feront une présentation finale à un jury composé d’un représentant de la ville de Rio, un représentant du comité organisateur des jeux, un représentant de la compagnie qui opérera le parcours après les jeux, et un représentant de la Fédération Internationale de Golf – organisme chargé de promouvoir le sport globalement.

En ce qui me concerne, le choix de l’architecte sera crucial, même si au fond, la très grande majorité des téléspectateurs qui suivront l’évènement n’auront aucune idée de la personne qui aura été derrière la création de ce parcours.  Le choix est cependant crucial puisque, étant donné le prestige de l’évènement, c’est l’occasion pour ce comité de lancer un message sur ce que doit être un bon parcours, synonyme de l’esprit Olympique et des valeurs qui y sont associées (et non je ne parle pas de l’argent!).

J’espère sincèrement que le choix de ce comité ne se portera pas sur des figures emblématiques du sport, telles que Jack Nicklaus, Greg Norman ou encore Gary Player.  Ces personnalités ont certes contribuée, au fil des ans, à mousser la popularité du sport, et elles ont à cet égard tout mon respect.  Mais leur association très lucrative à une quantité innombrable de designs de parcours a également contribué à faire du golf le sport aujourd’hui souvent décrié comme trop dispendieux, élitiste, et à la source de la vente de lots très profitables, sans grands égards aux origines modestes et populaires du sport.  Peut-on les blâmer?  Certainement pas; ils n’ont fait que profiter de la vague.  Aujourd’hui, par contre, il me semble évident que leur modèle d’affaire doit faire place à un modèle plus simple axée sur le développement du sport et ses bienfaits, particulièrement auprès d’une population souvent vieillissante dans plusieurs marchés.  C'est la seule manière de faire progresser le sport à nouveau.

En ce sens, mon choix va à Gil Hanse ou Tom Doak, deux architectes qui ont solidement faits leurs preuves au cours des dernières années, et ceux qui bénéficient probablement des moins gros appuis financiers pour simplement participer à ce processus qui, j’en ai bien peur, sera plus politique que basé sur le gros bon sens et les qualités techniques et artistiques des finalistes.

À suivre dans quelques jours….

©Yannick Pilon Golf 2012

Aucun commentaire:

Publier un commentaire