mercredi 16 novembre 2011

La Coupe du Président au Royal Melbourne Golf Club


Premièrement, je dois avouer que je ne suis pas un très grand fan des tournois de golf télévisés.  Je demeure souvent blasé devant la lenteur des descriptions, le nombre élevé de publicités, et surtout, les parcours semblables fréquentés par ces tournois.  Par contre, quelques fois par année, mon intérêt est rehaussé par la tenue d’un tournoi sur un parcours qui mérite toute notre attention.  C’est le cas de la Coupe du Président tenue cette année au Royal Melbourne Golf Club, à Melbourne, en Australie; un parcours que plusieurs n’hésitent pas à qualifier du meilleur parcours de golf de l’hémisphère sud.

Même si je n’ai jamais mis les pieds sur le parcours, une simple revue de la documentation disponible sur celui-ci me fait saliver.  Il constitue sans l’ombre d’un doute l’un des parcours que j’aimerais le plus jouer au cours des prochaines années.  Pourquoi?  Parce que plusieurs leçons semblent pouvoir être tirées de l’aménagement hors-pair de ce parcours.  Voici quelques-unes de ces leçons :

Le parcours semble parfaitement intégré à son environnement
Le parcours semble avoir une esthétique propre associée à son cadre naturel.  La végétation indigène semble y être mise en valeur à partir de toutes les zones du parcours, que ce soit autour des tertres, que les couvre-sols semblent bien souvent envelopper, ou en bordure des verts et des allées, où arbustes et arbres s’entremêlent pour former des cadres variées qui paraissent complètement naturels.

Un design semblant offrir un nombre important d’options stratégiques
Les allées larges et invitantes semblent être pourvues de milliers de petites ondulations influençant le jeu à plusieurs égards.  Les golfeurs semblent donc bénéficier de plusieurs options stratégiques afin de positionner leurs coups de départ en fonction de leurs capacités, et leur désir d’attaquer les verts.  Ces derniers sont souvent protégés par une multitude de fosses de sable menaçantes, mais ils offrent également une quantité importante de zones de dégagement qui permettent aux golfeurs d’utiliser plusieurs types de coups d’approche afin de s’approcher des fanions lorsqu’ils manquent leurs coups d’approche à partir des allées.

Les fosses de sable semblent constituer de vrais obstacles
Intimidantes, mais à la fois sublimes dans leur beauté et leur configuration très particulière, les fosses de sable du parcours semblent avoir été créées par un artiste au sommet de son art, et en parfaite harmonie avec la nature.  Les fosses sont souvent taillées avec une précision inouïe en bordure des allées et des verts, tout en offrant des bordures naturelles et végétalisées du côté des zones naturelles d’où elles semblent émerger.  Le tout créé une esthétique unique répandue sur quelques autres parcours de la région.

Un entretien ciblé là où les ressources sont nécessaires
Les allées sont larges et invitantes, comme je l’ai déjà mentionné.  Lorsque notre balle se situe dans l’allée, les conditions y sont bien souvent parfaites.  Par contre, quand on manque la cible, l’herbe longue y semble bien souvent longue et de conditions variées.  Les pourtours des tertres semblent aussi laissés à une végétation indigène qui parait bien souvent constituée de couvres-sols indigènes plutôt que de gazon manucuré.  Pourquoi y consacrer des ressources si personne ne joue dans ces zones.

Plusieurs parcours pourraient s’inspirer de ces quelques éléments afin d’améliorer leur apparence et leur caractère stratégique, tout en minimisant l’entretien de plusieurs zones non-prioritaires et en rehaussant leur bilan environnemental.  Pourquoi s’en priver, si l’on peut également améliorer l’expérience de jeu des golfeurs et faire en sorte qu’ils auront un plus grand désir de revenir jouer?  Décidément, j’ai bien hâte d’avoir l’occasion de fouler les allées de ce grand Club pour pouvoir constater le tout par moi-même et m’en inspirer encore davantage dans mes futurs projets.

Quelques liens intéressants :

Pour consulter le site officiel du Club :

Pour consulter la carte officielle du parcours pour le tournoi :

Pour une description du Parcours Ouest et ses trous les plus mémorables :

Pour une discussion et plusieurs photographies du Parcours Ouest :

Pour visualiser le Club et ses deux parcours à l’aide d’une photo aérienne :

©Yannick Pilon Golf 2011

Aucun commentaire:

Publier un commentaire